Ectocarpus sur Wikipédia :

Ectocarpus est un genre d’algues brunes de la famille des Ectocarpaceae.

Les organismes modèles végétaux sont nécessaires pour comprendre l’évolution des eucaryotes et ainsi l’évolution de la multicellularité, c’est pour cela que le genre Ectocarpus apparaît comme un modèle d’algues brunes en biologie évolutive du développement. En tant qu’algue brune, Ectocarpus appartient aux Straménopiles et se présente sous la forme de petites algues filamenteuses présentant toutes les caractéristiques d’un organisme modèle : cycle de vie court (deux mois en laboratoire pour obtenir des sporophytes – génération produisant des spores – ou des gamétophytes – génération produisant des gamètes), facile à manipuler du fait de sa petite taille, un développement rapide avec un nombre de réplicats disponibles importants.

Le génome d’Ectocarpus siliculosus a été séquencé (214 Mpb), ce qui présente un intérêt majeur pour l’utilisation de cet organisme en tant que modèle. De plus de nombreux outils d’analyse sont déjà disponibles pour répondre à différentes questions de recherche, par exemple la création de mutants par les UV ou par mutagénèse chimique, de l’immunohistochimie, ou encore le séquençage de cellule unique. Les limites du modèle reposent sur les difficultés à réaliser des modifications au sein du génome et donc utiliser des approches de génétique inverse (du gène au phénotype), même si le système CRISPR-Cas9 est actuellement envisagé pour ce type d’approche chez Ectocarpus.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ectocarpus, 2021-04-07; d’après Coelho, S.M., Peters, A.F., Müller, D. et al. Ectocarpus: an evo-devo model for the brown algae. EvoDevo 11, 19 (2020). https://doi.org/10.1186/s13227-020-00164-9

Ectocarpus dans la base ISTEX

2908 documents issus de 17 corpus, dont 290 de revues, 14 de séries d’ouvrages et 4 d’ouvrages.

Le corpus s’étend de 1827 à 2017. Au sein de ce corpus,129 documents datent du XIXe siècle, 2570 d’après 1950, et 1170 d’après l’an 2000.

3 langues différentes sont identifiées : anglais (2633 dont 1162 documents parus après 2000), allemand (172 dont 3 après 2000), et français (22 dont 4 après 2000). 81 documents sont de langues inconnue (dont 8 parus après 2000).

Requête : https://api-istex-fr.inshs.bib.cnrs.fr/document/?q=ectocarpus&facet=corpusName[*]&size=10&rankBy=qualityOverRelevance&output=*&stats

Lien de téléchargement du fichier corpus téléchargé le 2021-03-30 : corpus-file-ISTEX-ectocarpus27


25 téléchargements

Ectocarpus dans le Science Citation Index Expanded

547 documents dont 445 articles, 44 reviews, 27 résumés de communication, 12 articles d’actes de conférences, 11 notes, 10 éditos, 6 chapitres, 6 lettres, 2 corrections, 1 bibliographie, 1 addition de correction et 1 document de type “early access“.

Si l’on se limite aux 445 documents de type articles essentiellement :

Le corpus s’étend de 1920 à 2021 en suivant la dynamique suivante :

La diminution observée en fin de période est simplement liée au fait que les données ne sont pas encore complètes pour les années les plus proches (indexation toujours en cours). Il semble néanmoins y avoir un plateau dans la progression annuelle du nombre de publication sur le sujet depuis 2015 (24 articles par an en 2015, 2016 et 2017).

5 langues différentes sont identifiées : anglais (437 articles) ; français (4 articles) ; allemands (2 articles) ; chinois (1 article), et espagnol (1 article).

Requête : TS=(ectocarpus) AND DOCUMENT TYPES: (Article). Timespan: All years. Indexes: SCI-EXPANDED.

Lien de téléchargement du corpus : ectocarpus


47 téléchargements

Le corpus SCI Expanded d’Ectocarpus sur NETSCITY

Le corpus géocodé compte 426 publications distinctes. Parmi celles-ci, 206 proviennent d’au moins deux aires urbaines (agglomérations) distinctes, soit 48 % du total.

147 publications, autrement dit 35 %, résultent d’une coopération internationale, et parmi elles 86 résultent d’une coopération intercontinentale, soit 20 % du corpus total.

228 agglomérations et 45 pays ont participé à ce corpus. Leur répartition couvre les 5 continents suivants : Europe (23 pays), Asie (10 pays), Amériques (8 pays), Afrique (3 pays) et Océanie (1 pays).

198 agglomérations et 38 pays ont participé à au moins une collaboration, soit 86.84 % des agglomérations et 84.44% des pays impliqués.
En cumulant et normalisant les contributions (méthode de comptage fractionné), on observe qu’il faut 39 agglomérations urbaines et 5 pays pour réaliser les 2/3 du corpus.

Au total, 1168 adresses distinctes sont associées à ce corpus. Toutes ces adresses ont été géolocalisées grâce à l’application NETSCITY, accessible au lien suivant : https://www.irit.fr/netscity

Profil géographique des articles dans le corpus ectocarpus (SCI Exp, 2021) . Réalisé avec l’application géospatiale en ligne NETSCITY.

Présentation NETSCITY sur le cas d’application au corpus Ectocarpus


 Contacter l’équipe : netscity<at>irit.fr